Conservatoires

Depuis sa création en 2016,  le Territoire gère les conservatoires d'Alfortville, Créteil et Limeil-Brévannes, puis à compter du 1er avril 2017, celui de Bonneuil-sur-Marne.

Ces établissements ont une réelle volonté d’ouverture. Ouverture sur le monde, sur le patrimoine artistique comme sur les pratiques contemporaines qui façonnent notre paysage culturel, en musique, en danse et en théâtre. Ouverture sociale, tant par une pratique tarifaire accessible que par des dispositifs de sensibilisation. Ouverture des pédagogies par la recherche de pratiques innovantes. Ouverture aux partenaires qui nous enrichissent de leur diversité. Artiste, enseignant, élève… chacun à son niveau concoure à donner du sens au territoire sur lequel nous vivons.

Pour Alfortville, Créteil et Limeil-Brévannes

Les conservatoires ont quatre grandes missions inscrites dans leur projet d’établissement ; missions déclinées chaque année au travers de nombreuses actions dans chaque ville d’implantation.

  • Sensibilisation et éducation artistique (programmation jeune public, dispositifs et interventions sur le temps scolaire, activités périscolaires, classes à horaires aménagés, orchestres en centres sociaux…),
  • Formations initiale et formation préprofessionnelle permettant le développement de la pratique artistique autonome et l’orientation professionnelle,
  • Programmation culturelle, au travers d’une saison de près de 250 manifestations gratuites par an permettant de valoriser élèves, artistes enseignants, amateurs du territoire et artistes invités,
  • Accompagnement et soutien des amateurs par la proposition de services et de moyens qui facilitent l’accès aux pratiques (location d’instruments, fond de partitions, encadrement d’ateliers …).
     

Les conservatoires « en chiffres »

  • Près de 60 disciplines enseignées,
  • 2 300 élèves dont 80% de musiciens, 15% de danseurs et 5% de comédiens,
  • 400 enfants en classes à horaires aménagés en écoles élémentaires et collèges,
  • Près de 400 instruments disponibles à la location,
  • 12 000 documents accessibles du fond documentaire (partitions, ouvrages généraux…).

Les projets d'établissements

 

L’enseignement

Parcours d’apprentissage

Une initiation pluridisciplinaire pour les enfants de 6 ans

Pour les enfants des écoles élémentaires en classe de CP, les conservatoires proposent des parcours d’initiation communs à la musique, à la danse et au théâtre ; ces parcours permettent aux enfants de découvrir, de ressentir, d’essayer plusieurs instruments, plusieurs pratiques et de faire, à l’issue de cette expérience, un choix d’activité artistique réfléchi.
 

Une formation initiale pour un apprentissage renforcé

Le cursus des études est structuré en cycles selon le Schéma national d’orientation pédagogique du ministère de la Culture et décliné dans le règlement pédagogique de chaque conservatoire. L’enseignement fonctionne au rythme de l’élève accompagné par un contrôle continu régulier et validé par un examen.
 

Durée des cycles

Cycle 1 (environ 4 ans)  - Cycle 2 (environ 4 ans)  -  Cycle 3 (environ 3 ans)
Lien vers les 3 règlements des études

Des parcours personnalisés

Pour les adultes et les adolescents, il est proposé de formuler un projet personnel en lien avec un professeur référent. À la demande de l’élève et après échange avec le professeur, un parcours d’objectifs personnalisés est élaboré pour un ou deux ans renouvelables. L’implication dans la vie culturelle du conservatoire (pratiques collectives, diffusions…) y est une composante essentielle.

Le parcours se structure autour d’un cours individuel d’instrument permettant d’approfondir la technique et l’expression au service notamment d’un objectif de production public avec d’autres élèves, ou d’une pratique collective (musique de chambre, ensembles, orchestres…). L’inscription en parcours personnalisé permet d’accéder à l’ensemble des cours collectifs pouvant aider à la réalisation du projet de l’élève.

Le parcours Théâtre est proposé au sein d’un atelier de création (adolescents ou adultes). L’élève est amené à se produire une à deux fois par an sur un projet collectif. Il s’agit principalement de favoriser la scène. Ce parcours s’adresse aux débutants et aux élèves confirmés, lesquels ont accès à des cours de chant et/ou de danse si le projet de création le nécessite.
 

Des pratiques collectives ouvertes

Chœurs d’enfants ou de gospel, ateliers de danse jazz ou contemporaine, ateliers de musique du monde, de nombreuses activités artistiques collectives sont ouvertes à tous et encadrées par des enseignants diplômés ; elles constituent une chance de pouvoir accéder, quel que soit son âge, à une pratique artistique collective dans des conditions privilégiées.

 

Disciplines enseignées

Les conservatoires de GPSEA dispensent un enseignement artistique complémentaire en musique, en danse et en théâtre.

Voir les disciplines enseignées

Classes CHA

Ces classes ont pour objectif de proposer aux élèves de vivre une expérience artistique unique, dans des conditions privilégiées en liant étroitement l’enseignement général de l’école ou du collège à celui spécialisé du conservatoire.
Les cours sont dispensés en partie à l’école ou au collège et au conservatoire.

Informations et inscription

 

Les manifestations et l’Agenda culturel

Les conservatoires sont des acteurs de la politique culturelle du territoire

Acteurs déterminants des politiques publiques conduites en faveur de la démocratisation culturelle, les conservatoires élaborent une saison de manifestations et de rencontres artistiques pour un large public.

Transmettre la musique, la danse et le théâtre par le spectacle vivant en suscitant des rencontres avec des artistes invités et en proposant des projets entre élèves et professeurs, entre professionnels et amateurs est tout à fait essentiel !

L’apprentissage d’une pratique artistique est étroitement lié à celui de l’expérience scénique. Tous les élèves des conservatoires se produisent en public plusieurs fois durant l’année scolaire. Dans le cadre privilégié de l’auditorium comptant 345 places au conservatoire de Créteil, ou dans  différentes structures partenaires (écoles, médiathèques, centres sociaux, cinéma, hôpital, résidences de personnes âgées…), ces productions participent tout autant à la richesse de la vie culturelle de Grand Paris Sud Est Avenir qu’au développement personnel des élèves qui sont ainsi amenés à gagner en maitrise de soi, en responsabilité et en « savoir être », mais aussi en ouverture aux autres et à la différence.

Ces expériences participent activement à la construction durable de la motivation des comédiens, musiciens et danseurs pour qu’ils deviennent des amateurs autonomes à l’issue de leur cycle d’études dans les conservatoires.

 

 

Toutes les informations pratiques

 

Haut