Le tri zéro souci - FAQ

illustration FAQ

Retrouvez les réponses aux questions fréquemment posées concernant le tri.  Toutefois si votre requête n'apparaît pas dans la liste ci-dessous, envoyez-nous votre question, nous y répondrons dans cette même rubrique.

 

Que faire des déchets toxiques ?

Ces produits, utilisés au quotidien réclament une attention particulière.
Stockés sans précaution, ils sont toxiques ou dangereux pour toute la famille. Vidés dans l'évier, ils dérèglent le traitement des eaux usées dans les stations d'épuration. Jetés avec les ordures ménagères, ils sont dangereux pour le personnel de collecte et polluent les rejets des usines d'incinération. Oubliés dans la nature, ils représentent un risque de pollution des nappes phréatiques et de l'atmosphère.
C'est pourquoi, tous les déchets toxiques énumérés dans la liste ci-dessous doivent être exclusivement déposés en déchèterie.

Reconnaitre les produits nocifs et dangereux par leur pictogramme

pictogramme produits nocifs

Liste des déchets toxiques

  • Acides, Antirouille,  Aérosols
  • Bases, Batteries automobiles
  • Produits cosmétiques
  • Décape-four, Détergents
  • Eau de Javel, Engrais pour végétaux, Essence de térébenthine
  • Fixateurs et révélateurs photographiques, Fongicides, Fréon
  • Huiles
  • Oxydes de métaux
  • Peintures, Plomb, Piles
  • Radiographies
  • Soude caustique
  • Solvants

 

Que faire des seringues ?

Les seringues font partie de la catégorie des déchets de soins à risque infectieux.
Ceux-ci ne doivent jamais être déposés dans les bacs de collecte en vrac, pour des raisons de salubrité et de sécurité des agents de collecte.

  • Les usagers particuliers peuvent les  déposer en pharmacie qui doit  fournir gratuitement les boites spécifiques permettant leur stockage intermédiaire.

Vous pourrez trouver, via le site internet ci-dessous, la liste et la localisation des pharmacies fournissant les boites jaunes et reprenant ces déchets très spécifiques :   https://www.dastri.fr/informer-les-patients/
Tous renseignements utiles au numéro : 0805 69 35 36 (numéro vert gratuit)

  • Les professionnels de santé (cabinet médical, vétérinaire, hôpital) doivent reprendre les déchets de soins pour les éliminer dans une filière adéquate.

 

Trier ne sert à rien, tout finit dans les mêmes bennes.

FAUX
Une fois triés, les emballages, récupérés par le centre de tri, sont séparés par matériau (papier, acier, plastique…) et envoyés dans leur centre de recyclage respectif pour être transformés et servir de matière première à la fabrication d’autres produits.
 

Je jette les emballages dans un sac en plastique.

FAUX
Il faut jeter les emballages en vrac dans le bac afin qu’ils puissent être facilement séparés par matériau au centre de tri.
 

Trier ne sert à rien pour l'environnement.

FAUX
En triant les emballages, nous économisons de l’énergie et des matières premières.
Par exemple, avec 15 canettes en métal recyclées, c’est 1 kg de CO2 en moins dans l’atmosphère. Avec 27 bouteilles en plastique, il est possible de fabriquer un pull en polaire. Nous créons, en plus, des emplois dans la filiale recyclage.
 

Tous les objets en verre sont triés dans le bac vert.

FAUX
Seuls les emballages en verre : bouteilles, flacons et bocaux doivent être jetés dans le bac vert.
Les vitres doivent être portées en déchèterie. Quant à la vaisselle (assiettes, verres..), les pots de fleurs… ils finissent dans le bac grenat.
Les ampoules basse consommation usagées sont reprises dans les grandes surfaces et déchèteries. Les ampoules à filament (incandescence, halogène, linolite) sont jetées dans le bac grenat.
 

Que faire des produits dangereux (soude, white-spirit, alcool, colle, peinture, engrais…) ?

Ne surtout pas jeter les produits dangereux dans un bac, qu’il soit jaune, vert ou grenat.
Il faut les porter en déchèterie.
Pour les villes d'Alfortville, de Créteil et de Limeil-Brévannes, il est également possible d’appeler le nouveau service de collecte à la demande au 01 70 84 00 00 qui les enlèvera au pied de votre domicile.
 

Je jette les jouets en plastique dans le bac jaune.

FAUX
Les jouets en plastique, comme tous les ustensiles dans la même matière, ne sont pas des emballages. Ils ne finissent pas leur vie dans le bac jaune. Il est préférable de les porter à la déchèterie ou à défaut les mettre dans le bac grenat s’ils ne sont pas volumineux.
 

Je jette les enveloppes à fenêtre dans le bac jaune.

VRAI
D’ailleurs, Il n’est pas nécessaire de retirer la fenêtre de l’enveloppe. La fenêtre est, le plus souvent, fabriquée dans des matières recyclables tel que l’amidon de maïs.
 

Il faut laver les emballages avant de les jeter.

FAUX
Il suffit de les vider avant de les glisser dans les bacs jaunes.
Ce simple geste évite également les problèmes d'odeur et d'hygiène dans les bacs.

Un emballage recyclable souillé par des restes de repas est refusé par le centre de tri et n'est donc plus valorisable. Il risque, en plus, de souiller les autres emballages présents dans le bac.

Par contre, il est inutile de les rincer ou de les laver. Cette manipulation entraine une consommation superflue d'eau potable qu'il faudra ensuite traiter...

 

Faut-il ôter les bouchons des bouteilles plastiques avant de les trier ?

NON
Inutile, il suffit de bien visser les bouchons sur les bouteilles.
 

Que faire des gros cartons ?

Les cartons de grande taille (de meubles, d'électroménagers,...) ou en grande quantité sont un facteur d'augmentation des coûts de ramassage et de traitement des déchets. Les bacs jaunes ne sont pas prévus pour les recevoir. Ils posent des problèmes lors de la collecte (bourrage des bennes) et au centre de tri (blocage de la chaîne).

Les apporter en déchèterie où ils seront repris gratuitement, ou les poser, remis à plat, à coté du bac jaune.
 

Que faire des capsules de café type Nespresso en aluminium ?

Par exception, ces capsules peuvent être jetées non vidées dans le bac jaune.
Attention tous les autres emballages doivent être vidés.

 

Pourquoi ne faut-il pas enfermer les emballages à recycler dans des sacs en plastique ?

Les sacs poubelle ou de caisse empêchent le tri des déchets à recycler au centre de tri. En effet, celui-ci n'est pas conçu pour effectuer l'ouverture des sacs à leur réception.
Dès le déchargement de la benne, les emballages sont déposés sur un tapis roulant et séparés par matériau mécaniquement puis manuellement. Les employés n'ayant pas le temps d'ouvrir les sacs pour les vider, ces emballages enfermés sont directement orientés vers les refus.

Information utile : les sacs de caisse en plastique à usage unique seront interdits à partir du 1e janvier 2017 (articles L.541.10.5 du code de l'environnement).
 

Que faire en cas de doute sur un emballage ?

Le jeter le dans le bac grenat.
En effet, les matériaux indésirables qui ne sont pas détectés lors de la collecte seront traités en centre de tri, entrainant un surcoût pour la collectivité.
 

Que signifie le sigle ?

Ce sigle, apposé sur un emballage, indique que l’entreprise qui a mis le produit sur le marché participe financièrement à la collecte sélective des emballages.

 

Qu'appelle-t-on déchets industriels ?

Tout bien de consommation engendre des déchets lors de son processus de fabrication : ce sont les déchets industriels. Ils sont collectés séparément des déchets ménagers, mais sont à prendre en compte dans la production globale.

Ainsi, si votre téléphone portable pèse entre 100 et 150 g, sachez que sa fabrication a généré environ 75 kg de déchets ! Réduire sa production de déchets, c’est donc aussi apprendre à moins consommer et vivre plus simplement.

 

Combien de fois les papiers / cartons peuvent-ils être recyclés ?

A chaque cycle, les fibres de papier perdent de leurs propriétés, car elles sont progressivement coupées et délitées. Après 6 à 8 recyclages, elles ne sont plus aptes à refaire des papiers et cartons.
Les rouleaux en carton des papiers toilettes et essuies tout peuvent être déposés dans le conteneur jaune.

 

Encore des doutes sur le tri ?
Posez vos questions en ligne,
nous y répondrons dans cette rubrique.
Nous écrire

Haut