PiscinesConservatoiresMédiathèquesDéchets ménagersDéplacementsRestauration collectiveRecrutementEau, Assainissement

Actualité

Retour aux actualités

Environnement

À Créteil, Suez inaugure
son puits de carbone révolutionnaire

L’usine d’incinération des déchets de Suez, dans le cadre du projet Valo’Marne, poursuit sa modernisation et inaugure son puits de carbone expérimental sur le site de traitement de Créteil.
L’usine de Créteil, parmi les plus modernes d’Europe, devient tout à la fois un pôle de performance énergétique, un site d’excellence environnementale et un modèle créateur d’emplois notamment pour les publics en insertion.

 

Preuve en est, l’inauguration du puits de carbone, installation particulièrement novatrice, dispositif exemplaire en matière de transition écologique permettant de réduire l’empreinte environnementale du site, d’améliorer la qualité de l’air urbain et de produire de l’énergie verte. Dans ce puits, inauguré le mercredi 20 mars 2019, le carbone des fumées industrielles est capté et transformé en Oxygène. Les puits prennent la forme de colonne remplie d’eau dans laquelle des micro-algues sont mises en culture. Eclairé à la fois par la lumière du soleil et des LED haute-performance, ce dispositif de photosynthèse accélérée a la capacité de fixer le CO2 et d’autres polluants atmosphériques tels que les particules fines ou les toxines.

Le puits de carbone est une technologie pensée selon les principes de l’économie circulaire. Au sein du puits, les micro-algues se multiplient en continu et forment ainsi une biomasse qui est évacuée via le réseau d’assainissement jusqu’à la station d’épuration. Au sein de la station, cette biomasse peut être valorisée en bio méthane, une énergie qui peut être utilisée, entre autres, pour alimenter le réseau de gaz de ville.


Le puits de Carbone, n’est que la première pierre d’un projet industriel important sur le site de traitement de déchets de Suez. Laurent CATHALA, Maire de Créteil et Président de Grand Paris Sud Est Avenir, s’est félicité de la poursuite du plus gros projet industriel depuis vingt ans en Ile-de-France, avec d’ici 2023, la conversion de tonnes de déchets en électricité et en chauffage, ainsi que la création d’une serre d’agriculture urbaine et de 300 emplois en insertion.

 

Haut