PiscinesConservatoiresMédiathèquesDéchets ménagersDéplacementsRestauration collectiveRecrutementAssainissement
Voirie

Actualité

Retour aux actualités

Politique de la ville

Rencontres de l’économie sociale et solidaire

Dans le prolongement du mois de l’économie sociale et solidaire (ESS), Grand Paris Sud Est Avenir(1) (GPSEA) organisait le 15 décembre dernier à Alfortville "Les rencontres de l’ESS" et remettait les prix de l’appel à projets "Initiatives d’économie sociale et solidaire 2017".

 

Dans un premier temps, les acteurs de l’ESS, porteurs de projets du Territoire(2) et structures de soutien, se sont retrouvés autour de 3 ateliers thématiques : accompagnement technique et juridique, animé par les opérateurs BGE ADIL(3) - DLA(4), la Chambre des associations et Coopaname ; montage financier et recherche de fonds, animé par VMAPI(5), le Crédit coopératif, l’ADIE(6) et la Cigalfortville et recherche immobilière, animé par GPSEA et le Coworkcity. L’occasion pour les porteurs de présenter leurs activités, les difficultés rencontrées et d’exprimer leurs attentes. Ici, une crèche associative dont les locaux ne sont plus adaptés à l’accueil des jeunes enfants. Là, une association œuvrant à l’insertion sociale et professionnelle d’handicapés par la musique et dont la pérennité est menacée par la fin des contrats aidés ou encore un projet d’épicerie solidaire…

 

La remise des prix aux lauréats de l’appel à projets ESS 2017 constitue le second temps de la manifestation. Reconduit tous les ans par Grand Paris Sud Est Avenir, il a pour objectif d’encourager et valoriser les initiatives citoyennes en matière d’économie sociale et solidaire. Cette année, 4 projets, retenus par le comité de sélection, se répartissent un montant global de 20 000 €.

 

7 000 € sont attribués aux "amis de la cour cyclette" à Alfortville pour la création d’un restaurant "slow food" à petits prix (entre 6 et 10 €) privilégiant les circuits-courts d’approvisionnement. Ce restaurant associatif, contribue, en plus, à l’animation de « La cour cyclette », tiers-lieu regroupant des structures se mobilisant en faveur de la transition énergétique.

L’association "Relocalisons" à Chennevières-sur-Marne reçoit la somme de 3 500 € pour son projet "Initiatives zéro chômeur longue durée Bois l’Abbé Chennevières". Ses bénévoles recensent les besoins du marché local de l’emploi répondant aux compétences des chômeurs de longue durée du secteur.

Le projet de "relooking à partir de vêtements de seconde main", proposé dans les boutiques "La Friperie solidaire" d’Emmaüs remporte la somme de 6 000 €. Il allie réinsertion professionnelle et économie circulaire.
3 500 € reviennent à l’association "Terre d’ici" à Sucy-en-Brie dont l’objectif est de développer l’accès des familles aux paniers de produits biologiques issus de producteurs locaux.  


Pour toute information complémentaire :
Grand Paris Sud Est Avenir,
Direction de la politique de la ville :
01 41 94 30 00 ou pville@gpsea.fr

 

 

(1) Grand Paris Sud Est Avenir : établissement public territorial de la Métropole du Grand Paris, regroupant
16 communes : Alfortville, Boissy-Saint-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Créteil, La Queue-en-Brie, Le Plessis-Trévise, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Noiseau, Ormesson-sur-Marne, Périgny-sur-Yerres, Santeny, Sucy-en-Brie, Villecresnes.
(2) Territoire : périmètre de Grand Paris Sud Est Avenir.
(3) BGE ADIL : réseau associatif d’aide à la création d’entreprises
(4) DLA : dispositif local d’accompagnement
(5) VMAPI : Val-de-Marne Actif pour l’Initiative
(6) Adie : l’Adie est une association reconnue d’utilité publique qui aide des personnes éloignées du marché du travail et du système bancaire à créer leur entreprise et ainsi, leur propre emploi grâce, au microcrédit.

 

 

Haut