Plateforme solidaire Services ouverts

Solidarité et culture

Action sociale, insertion,
et économie sociale et solidaire

Action sociale

Nouvelle compétence du Territoire, l’action sociale est soumise à la définition d’un intérêt territorial.

Cet intérêt territorial permet aux communes du Territoire de mutualiser les politiques publiques qu’elles choisissent afin d’offrir un service public de même qualité à l’ensemble des populations quel que soit l’endroit où elles se trouvent.

Le conseil de territoire du 13 décembre 2017 a adopté une délibération conservatoire de cette compétence et dont l’intérêt territorial pourra être précisé ultérieurement

Insertion

  • favoriser l’accès des jeunes à l’emploi ou à la formation en soutenant financièrement les missions locales intervenant sur le territoire, ainsi que l’école de la 2e chance du Val-de-Marne ;
  • favoriser l’insertion socio-professionnelle des publics les plus éloignés de l’emploi en participant au dispositif PLIE (plan local pour l’insertion et l’emploi) ;
  • soutenir des actions visant à lever les freins à l’emploi, notamment dans les champs de la mobilité, de la maîtrise de la langue française, de la santé ou du logement ;
  • soutenir l’activité et le développement de structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) intervenant sur le territoire, ainsi que la mise en place d’ateliers-chantiers d’insertion (ACI) ou de chantiers-école ;
  • promouvoir les clauses d’insertion dans les marchés publics, ainsi que les emplois aidés ;
  • soutenir et animer à l’échelle intercommunale les politiques d’accompagnement vers l’emploi, en s’appuyant sur les structures, lieux d’accueil et outils existants (en particulier les services emploi et les forums emploi) ou en en assurant le cas échéant le portage d’actions directes encadré par des conventionnements annuels ou pluriannuels avec les autres acteurs institutionnels et particulièrement les communes.

Économie sociale et solidaire

Les entreprises de l’ESS innovent, expérimentent et portent des solutions concrètes dans les territoires, aux côtés des acteurs économiques « classiques » et des pouvoirs publics. S’appuyant sur des valeurs fortes, l’ESS est porteuse de création d’emplois, le plus souvent par le biais de dispositifs socialement innovants.

Dans la diversité de leurs formes, les entreprises de l’ESS se mobilisent pour remettre l’humain au cœur de l’économie et répondre aux grands défis de la société : combat contre l’illettrisme et le décrochage scolaire, soutien à l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, lutte contre l’exclusion et le chômage, développement de l’économie circulaire, promotion de l’économie du partage grâce au numérique, etc

Sur notre territoire, ce secteur représente 6,5% des emplois, soit 11% des emplois privés et 8,6% des entreprises. Engagé pour le développement d’un territoire inclusif, solidaire, innovant et durable, GPSEA accompagne et soutient de nombreuses initiatives par le biais d’un accompagnement pérenne.

Initié en 2016, un appel à projets annuel a permis à une vingtaine d’entrepreneurs de bénéficier d’un fond de soutien à hauteur de 25 000 euros par an : épiceries sociales, espace de coworking, tiers lieux, ateliers d’auto-réparation de vélos dans les quartiers, maraichage bio, tourisme fluvial solidaire, logistique du dernier kilomètre par triporteur électrique, outils de financement solidaires, entreprise de compostage, supermarché coopératif, etc.

Depuis 2019, un accompagnement individualisé et gratuit est proposé aux entrepreneurs pilotant des projets à forts impacts environnementaux et sociaux. Ce soutien sur mesure est réalisé par un prestataire spécialisé qui peut être mobilisé aux différentes étapes du projet, de l’idée au changement d’échelle. Inscriptions via le lien http://ess.sudestavenir.fr/

Des temps d’information et des ateliers thématiques sont proposés. A titre d’exemple, des ateliers ont ainsi été organisés à la Maison de l’innovation et de l’entreprenariat étudiant de l’UPEC, en lien avec la Chambre régionale de l’ESS et la Région Ile-de- France.

Parmi les thématiques abordées, les marchés réservés aux structures de l’ESS dans le cadre des Jeux Olympiques 2024, l’accès à une offre immobilière adaptée aux ressources et au fonctionnement des acteurs de l’ESS, le mécénat de compétences ou le montage de coopératives éphémères, etc.

Votre élu(e)

Danièle Cornet

10e Vice-Présidente
Emploi, Insertion, Économie sociale
et solidaire Conseillère municipale de Créteil