Conservatoires / Inscriptions Médiathèques / Conditions d'accès Assainissement / Contrôle de conformité Déchèteries Sucy-La Queue-en-Brie / RDV

Actualités

Action 5 : développer le mix énergétique du chauffage urbain

L’Action 5 du Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) de Grand Paris Sud Est Avenir (GPSEA) a pour objectif d’accompagner les communes de son périmètre dans le processus d’amélioration du mix énergétique de leur chauffage urbain.

À Créteil, GPSEA prévoit d’augmenter la capacité de production de chaleur de l’usine Valo’Marne, concessionnaire du site pour GPSEA, située dans la ville éponyme, grâce à la valorisation énergétique des déchets. Après travaux en 2019, 4 000 logements supplémentaires ont été raccordés au réseau de chauffage urbain de la commune en 2020. La construction d’une 3e ligne de four d’incinération devrait permettre le raccordement de 10 000 autres logements à horizon 2023. Une station hydrogène d’approvisionnement de véhicules en énergie propre devrait y voir le jour en 2022.

Le regain d’activité du site va, en plus, générer des emplois « verts » dédiés à l’exploitation d’une serre pédagogique d’ici 2021 et d’une serre à tomates d’une superficie de 4 500 m2, chauffée par recyclage de l’énergie nécessaire au fonctionnement des fours. Les fruits produits seront distribués en circuit court d’ici 2023.

Pour préserver la qualité de l’air, Valo’Marne a installé sur son emprise en janvier 2019, un puits de carbone, dont le rôle est de diminuer les rejets de gaz carbonique par captation par des algues. Les performances du puits de carbone sont à la hauteur des attentes. Les algues expérimentées sont adaptées à l’activité de l’usine et le taux de captation du gaz carbonique, d’un bon niveau.

En 2018, Valo’Marne a généré 7 348 heures de travail pour l’insertion de personnes éloignées de l’emploi.

Le budget prévisionnel de développement du mix énergétique du chauffage urbain de Créteil s’élève à 103 millions d’euros, porté par la Société Valo’Marne.

GPSEA compte pour partenaires à la mise en oeuvre de l’Action 5 de son Plan Climat : le Syndicat mixte de traitement des déchets urbains du Val-de-Marne et Valo’Marne.