Actualités

Budget Primitif 2020

Le 5 février, Grand Paris Sud Est Avenir a voté son budget primitif 2020, un programme d’investissement ambitieux dans un budget maîtrisé et équilibré.

Le budget de GPSEA c’est :

  1. Un Territoire qui fait : le 2e investisseur de l’espace métropolitain (77 €/hab – en 2018)
  2. Un Territoire qui est solidaire : avec ses communes membres, comme avec ses agents
  3. Un Territoire qui produit des économies : au bénéfice de ses habitants, en continuant de faire baisser le coût du service public
  4. Un Territoire qui prépare l’avenir autour de l’enjeu de la transition écologique : la mise en œuvre des 50 actions de notre Plan Climat adopté à l’automne 2019

Les compétences de Grand Paris Sud Est Avenir (GPSEA) sont déployées au travers de l’exécution de quatre budgets : un budget principal et 3 budgets annexes (assainissement, eau potable et parcs de stationnement), adoptés pour 2020 à l’occasion du Conseil de Territoire du 5 février.

Près de 4 ans après sa création, GPSEA est l’un des Territoires les plus intégrés du Grand Paris, situé parmi les tout premiers investisseurs de la zone métropolitaine, au 2e rang des établissements publics territoriaux en matière de dépenses d’équipement par habitant (données 2018).
Grâce à ce niveau de maturité avancé, notre Territoire est aujourd’hui en capacité d’affirmer très fortement son ambition en matière :

  • De développement et d’aménagement durable, avec la mise en œuvre des 50 actions du Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET), véritable projet de territoire en faveur de sa transition économique, écologique et durable ;
  • D’investissements de proximité pour le cadre de vie, en matière de voirie, de réseaux d’eau et d’assainissement, de bâtiments publics (piscines, médiathèques, conservatoires…) ;
  • D’équité et d’équilibre territorial dans le déploiement de son action.

Cette stratégie d’investissement ambitieuse se déploie dans un cadre financier sécurisé, sous l’effet d’une démarche volontariste de maîtrise du coût des services publics : politique d’achats groupés avec les communes, généralisation de la négociation dans la passation des marchés du Territoire, changement de mode de gestion des parcs de stationnement, remise en concurrence des conventions de fourniture et de distribution d’eau potable…

Au final, ce sont plus d’un million d’euros d’économies qui ont été générées et partagées avec les communes, et qui permettent à GPSEA de stabiliser ses dépenses de fonctionnement.

Tout en préservant ses capacités d’action pour l’avenir, GPSEA déploie son action conformément à ses valeurs de proximité et de solidarité, avec une offre de services gratuite aux communes qui continue de s’étoffer, un fonds de solidarité pour l’investissement des petites communes avec un haut niveau de réalisation, mais aussi vis-à-vis de ses agents, avec la mise en œuvre de budgets participatifs ou encore l’installation d’un fonds de secours pour accompagner les agents faisant face à une situation difficile.

Sur cette base, le budget 2020 de GPSEA adopté par le conseil de Territoire :

  • Préserve la capacité d’autofinancement du Territoire, moteur de l’investissement, avec une épargne brute budgétée en augmentation par rapport à 2019 (15,7 millions d’euros en 2020 au budget principal, contre 14,1 millions d’euros en 2019) ;
  • Comprend un très haut niveau de dépenses d’équipement nouvelles, à près de 50 millions d’euros budget annexe assainissement inclus, conformément à l’ambition d’une grande collectivité d’investissement et de cohésion ;
  • Maintient un recours très encadré à l’emprunt.