Assainissement / Contrôle de conformité Collectes (hors Sivom) Offres d'emplois Covid-19 : Carte des services ouverts

Actualités

Coop’Cot, un supermarché coopératif et participatif
à Créteil l’Echat

Ce 13 octobre, le supermarché coopératif Coop’Cot a célébré une étape clé dans son développement :  l’ouverture d’une épicerie test au centre commercial de Créteil l’Echat. L’occasion de revenir sur ce projet participatif qui mobilise déjà près de 120 adhérents.

Un supermarché pas comme les autres

Coop’Cot est un supermarché coopératif et participatif. Coopératif car les clients adhèrent au supermarché par une cotisation annuelle (15€, prix libre et conscient) et prennent part à sa gestion. Participatif car les adhérents partagent les tâches de gestion et de maintenance quotidiennes du magasin (mise en rayon, tenue de la caisse, ménage…). Chez Coop’Cot, chaque adhérent donne 3h consécutives de son temps, toutes les 4 semaines, pour le fonctionnement du supermarché.

« Nous voulions nous alimenter selon nos valeurs et notre budget, nous avions envie d’agir et de permettre à plus de monde de passer à l’action, expliquent les fondatrices de Coop’Cot. Nous avons découvert La Louve, premier supermarché coopératif et participatif en France. Ce projet nous a séduit, c’était plus qu’un supermarché, c’était un lieu de vie. L’alimentation semble être un très bon vecteur du vivre ensemble. »

Les objectifs de ce supermarché pas comme les autres : rendre accessible au plus grand nombre une alimentation saine pour l’humain et l’environnement, de qualité et au prix juste, pour les consommateurs et les producteurs. Il propose à ses coopérateurs de faire leurs courses avec des produits, souvent bio, qu’ils ont eux-mêmes sélectionnés en circuits courts. Association à but non lucratif, Coop’Cot propose des produits à marge fixe et transparente de 23%. Les bénéfices sont intégralement réinvestis dans le projet.

Une épicerie test avant de grandir

L’ouverture de l’épicerie test, à Créteil l’Echat, est un pas de plus vers la réalisation de ce projet de supermarché coopératif, lancé il y a deux ans.  Après la création de l’association, pour fédérer autour du projet et le construire collectivement, Coop’Cot a créé un groupement d’achat, permettant aux membres de tester des produits, tester le fonctionnement coopératif et participatif et de créer des liens avec les producteurs. L’ouverture de l’épicerie test, dans un local de 170 m², est la troisième étape de ce projet : laboratoire grandeur nature du futur supermarché, il permet désormais d’élargir la gamme de produits, de tester le fonctionnement coopératif et participatif et de constituer des équipes de coopérateurs bénévoles. A terme, Coop’Cot vise à devenir un supermarché participatif de plus grande envergure, permettant de faire la totalité de ses courses alimentaires et d’hygiène à prix réduit.

Que faudra-t-il pour déclencher cette 4e étape ? « Il faudra dépasser les 1000 adhérents, trouver un local plus grand… Mais avant ça, nous nous sommes donné 3 ans environ pour apprendre notre métier d’épicier collectif, nous intégrer à la vie du quartier et développer l’autre objectif de notre association : démocratiser des modes de vie plus sain, plus solidaire et durable », expliquent les fondatrices de Coop’Cot.  

Un projet ancré dans son territoire
et soutenu par GPSEA

Depuis ses premiers pas, le projet de Coop’Cot a été soutenu par Grand Paris Sud Est Avenir. En effet, ce projet qui promeut une économie sociale, solidaire et citoyenne, ancrée dans son territoire, fait écho au projet de développement du territoire, que ce soit en termes d’économie, de solidarité, mais également d’accès à une alimentation saine à moindre coût pour chacun.  Aussi, Grand Paris Sud Est Avenir a d’abord apporté, en 2018, une subvention de 9000 € à l’association, dans le cadre de l’appel à projets Economie Sociale et Solidaire (ESS) pour l’aider au démarrage. Les porteuses du projet ont également bénéficié d’un accompagnement et de conseils personnalisés, dans le cadre d’un dispositif d’appui aux projets ESS par le marché d’accompagnement renforcé ESS cofinancé par GPSEA et le Fonds Social Européen. « L’accompagnement [assuré par le cabinet alforvillais SINAPP], c’était comme un jardinier discret, on a poussé tranquillement grâce à ses conseils, son expérience, ses connaissances et son écosystème local ». Enfin, Grand Paris Sud Est Avenir a proposé à Coop’Cot le local de 170 m² qu’elle occupe actuellement, au centre commercial de l’Echat et dont le Territoire est propriétaire.  

Ancrée dans le territoire, Coop’Cot l’est aussi par les produits qu’elle propose, en jouant la carte de la proximité et des circuits courts. Elle propose par exemple les produits d’hygiène Alepia, fabriqués à Santeny, mais aussi les bières Deck et Donohue de Bonneuil-sur-Marne, et des produits venus de Seine-et-Marne comme les laitages de la Fromentellerie, la volaille d’Audeoud et les jus de pomme du Père Denis.

Comment rejoindre l’aventure Coop’Cot ?

Avant d’adhérer, vous devez assister à une réunion d’information, au terme de laquelle vous sera remis votre bulletin d’adhésion.

Tous renseignements et adhésion sur le site coopcot.fr
ou à l’adresse contact@coopcot.fr.

Vous avez un projet ESS ?
GPSEA vous accompagne !

Chaque année, Grand Paris Sud Est Avenir organise l’appel à projets « initiatives d’économie sociale et solidaire » qui vise le soutien à des projets innovants, créateurs d’activités et d’emplois et répondant à des besoins locaux non couverts. Rendez-vous en 2021 pour la prochaine édition.

GPSEA propose également un accompagnement individualisé et gratuit aux entrepreneurs pilotant des projets à forts impacts environnementaux et sociaux. Ce soutien sur mesure est réalisé par un prestataire spécialisé qui peut être mobilisé aux différentes étapes du projet, de l’idée au changement d’échelle. Inscriptions via le lien http://ess.sudestavenir.fr/