Actualités

Culture, GPSEA investit le Plateau Briard

Grand Paris Sud Est Avenir (GPSEA) compte 10 conservatoires, 19 médiathèques et un service itinérant organisés en réseau de lecture publique. Équipements mis au service de la politique culturelle de proximité soutenue par l’Établissement public territorial qui porte une attention particulière aux secteurs les plus excentrés de son périmètre. Depuis 2018, les enseignants des conservatoires de GPSEA interviennent au sein des groupes scolaires des communes du Plateau Briard, initiant les enfants à la MAO*, la comédie musicale, la danse et le chant. En 2019, l’expérience est reconduite dans un autre format, entrainant également le réseau de lecture publique de GPSEA au profit des scolaires, mais aussi, de l’ensemble de la population.

Enseignement artistique et musical…

En 2019, Grand Paris Sud Est Avenir prend part au « plan chorale » des ministères de l’Éducation nationale et de la Culture : « une chorale pour chaque école et chaque collège en 2019 ». 500 élèves, maternelles et élémentaires des groupes scolaires du Plateau Briard jouissent d’un enseignement musical, à raison d’une séance d’intervention hebdomadaire, a minima.
 

Pour donner vie aux chorales chorégraphiées des « Buissons » et de « La Forêt » à Marolles-en-Brie, GPSEA délègue deux professeurs de chant et un professeur de danse des conservatoires de Marolles-en-Brie, Limeil-Brévannes et Noiseau.

Aux « Charmilles » à Mandres-les-roses, les enfants s’essaient à la création musicale : écriture des textes, de la musique et enregistrement, dirigés par un professeur de chant du conservatoire de Limeil-Brévannes.

C’est un professeur du conservatoire de Boissy-Saint-Léger, titulaire du diplôme universitaire de musicien intervenant, qui s’emploie à l’éveil musical des tout-petits de « Suzanne Heinrich » à Périgny-sur-Yerres.

Les adolescents ne sont pas en reste. Á Georges Brassens, collège de rattachement de Santeny et Marolles-en-Brie, GPSEA soutient le groupe d’élèves – musiciens « One to One » et leur ouvrira les scènes d’événements organisés par le Territoire pour se produire.


… et diffusion du savoir

Pour couvrir le Plateau Briard, Grand Paris Sud Est Avenir prévoit d’acquérir une médiathèque mobile dédiée, en circulation courant 2020.
 

En attendant, c’est le « médiabus » du service itinérant de GPSEA, bibliothèque mobile animée par un personnel qualifié, qui est mis à contribution avec à son bord, près de 2 040 documents.

Deux nouvelles tournées complètent le planning du véhicule.

  • Depuis fin mars, le « médiabus » dessert, une fois par mois, l’école Georges Huré à Périgny-sur-Yerres et Mélanie Bonis à Villecresnes. L’occasion pour les élèves d’emprunter livres, CD ou DVD pour le plaisir, un projet de classe ou de profiter de séances de lecture groupée. Á Marolles-en-Brie, le véhicule stationne au collège Georges Brassens sur la pause déjeuner, prenant part au « Quart d’heure lecture », dispositif national d’incitation à la lecture en milieu scolaire.
    Dans un autre registre, à Santeny, l’équipe du « médiabus » apporte son expertise au projet de transformation de la bibliothèque – centre de documentation de l’école des 40 Arpents, intervenant dans le choix des collections, du mobilier et de l’organisation de l’espace.
     
  • Á partir de septembre prochain, le véhicule desservira chaque semaine, les cinq communes du Plateau Briard, accueillant, cette fois, la population. En dehors des collections proposées dans le véhicule, les adhérents accèderont, en plus, via le catalogue commun de réservation en ligne, aux 400 000 documents des médiathèques de Créteil, Alfortville et Limeil-Brévannes, établissements du réseau de lecture publique de GPSEA, le « médiabus » effectuant la liaison logistique.
    Comme pour toutes les médiathèques du réseau de lecture publique du Territoire, les emprunts réalisés dans le « médiabus » sont gratuits pour les résidents des 16 communes membres de GPSEA.

Au plus proche de la population, Grand Paris Sud Est Avenir soutient, ainsi, l’offre des 3 associations d’enseignement artistique et des 4 bibliothèques implantées sur le secteur qui ont, récemment, rejoint la longue liste des équipements culturels de GPSEA.Grand Paris sud Est Avenir (GPSEA), le Territoire : établissement public territorial de la Métropole du Grand Paris, réunit
16 communes membres sur son périmètre : Alfortville, Boissy-Saint-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Créteil, La Queue-en-Brie, Le Plessis-Trévise, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Noiseau, Ormesson-sur-Marne, Périgny-sur-Yerres, Santeny, Sucy-en-Brie, Villecresnes.

Conservatoires gérés par GPSEA : conservatoires d’Alfortville, de Bonneuil-sur-Marne ; écoles musique de Boissy-Saint-Léger, de Noiseau ; conservatoires Émile Vilain à Chennevières-sur-Marne, Marcel Dadi à Créteil, de
Limeil-Brévannes ; structures d’enseignement artistique de Marolles-en-Brie, de Périgny-sur-Yerres et de Santeny.

Réseau de lecture publique de Grand Paris Sud Est Avenir : médiathèques du POC et Ile Saint-Pierre à Alfortville ; André Hellé à Boissy-Saint-Léger ; Bernard Ywanne à Bonneuil-sur-Marne ; Abbaye-Nelson Mandela, La Croix des mèches, Les Bleuets, Le Palais et Relais-Village à Créteil ; Albert Camus à Chennevières-sur-Marne ; George Sand à La Queue-en-Brie ; Jacques Duhamel au Plessis-Trévise ; de Limeil-Brévannes ; de Mandres-les-Roses ; de Marolles-en-Brie ; Jean d’Ormesson à Ormesson-sur-Marne ; de Périgny-sur-Marne ; de Santeny ; de Sucy-en-Brie ; de Villecresnes et service itinérant.

*MAO : musique assistée par ordinateur.