Actualités

Délégation Économique Filière Santé

Compétent en matière de « Développement et attractivité économique et internationale », Grand Paris Sud Est Avenir a été sollicité par le territoire de l’Algarve et la ville de Loulé dans le sud du Portugal pour développer un partenariat privilégié dans le domaine de la santé entre acteurs institutionnels, économiques, universitaires, hospitaliers et le monde de la recherche.

En effet, le ministère de la santé portugais, la région de l’Algarve, l’Hôpital central universitaire de Faro-Loulé, l’Université de l’Algarve et des entreprises ont lancé un projet d’ampleur labellisé à l’échelle nationale et européenne, « ABC Loulé Active Life Health and Research ». Ce projet vise à développer deux centres de recherche en santé de plusieurs dizaines de millions d’euros, accolés à l’université et au centre hospitalier, sur des axes centrés autour de la transfusion sanguine, des maladies transmises par les moustiques comme la dengue ou le paludisme, mais aussi autour de la cardiologie et des soins de réadaptation ostéo-articulaire, cardiaque et respiratoire.

Ce projet fait écho à la structuration de la filière santé sur le territoire avec l’AP-HP, le Centre hospitalier intercommunal de Créteil (CHIC), l’Université Paris-Est Créteil, l’INSERM, l’Etablissement Français du Sang et les entreprises du Territoire.

Il recoupe des thématiques de recherche et développement particulièrement intéressantes pour les acteurs de la filière de GPSEA. En effet, le pôle hospitalo-universitaire territorial se distingue par son approche transversale et territoriale (ce qui doit permettre d’accroître les coopérations entre acteurs locaux) mais aussi intégrée (de la recherche au soin du patient). Cette approche se combine à l’excellence des disciplines exercées, à l’articulation, notamment, entre enjeux de santé, vulnérabilités (vieillissement, handicap physique, système musculaire et articulaire, psychiatrie…) et environnement (air, alimentation, mobilités…).

La filière santé sur GPSEA pose le principe d’un dialogue entre tous les acteurs de la santé pour développer des réponses concrètes, en matière de soin et de prise en charge des patients, qui répondent aux mutations environnementales, sociales et sociétales des modes de vie contemporains. Fort de 11 000 emplois, 17 laboratoires de recherche et 6 plateformes technologiques de pointe, la filière santé de GPSEA se caractérise enfin par son ouverture à l’international, de par l’existence d’entreprises mondiales sur son territoire, à l’instar, entre autres, d’Essilor. Ce partenariat avec la filière portugaise santé en structuration de la région de l’Algarve est donc particulièrement prometteur.