Actualités

De la recherche au traitement des patients

Des formations spécialisées, une qualité de recherche et de soin remarquables, des équipements performants, un environnement entrepreneurial dynamique, autant d’atouts qui font de Grand Paris Sud Est Avenir un territoire de Santé de grande renommée, de la recherche au traitement des patients.

La filière santé constitue un marqueur fort que cela soit en termes d’emplois (plus de 16 000), d’établissements structurants comme les hôpitaux Henri Mondor, le Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC), l’Université Paris-Est Créteil (UPEC) avec ses laboratoires de recherche, sa faculté de médecine et son école d’ingénieurs, ou encore d’entreprises remarquables (Essilor, Sanofi, Phoenix Pharma, etc.).

Une synergie des acteurs pour un territoire d’excellence

Réunir sur un même secteur, entreprises innovantes de santé, hôpitaux remarquables, recherche fondamentale, recherche clinique et formations supérieures est un tour de force qui stimule la création de synergies fortes entre les acteurs de la santé sur GPSEA et favorise l’innovation, le transfert de connaissances, mais aussi la création d’emplois hautement qualifiés qui offriront des débouchés aux étudiants formés dans nos centres de formation et contribuera à une offre de santé de pointe pour la population.

Une dynamique entrepreneuriale tournée vers la recherche

Au-delà des nombreux laboratoires publics et des acteurs institutionnels, la R&D sur GPSEA, c’est également des entreprises, grandes ou petites, qui investissent dans la recherche pour innover.

A titre d’exemple, Essilor, leader mondial du verre correcteur et inventeur du verre Varilux, a choisi d’implanter son siège social et son centre de recherche et développement à Créteil en 1985 et continue de se développer sur la ville. Ce groupe International a conduit ces dernières années un projet d’envergure de construction d’un bâtiment à énergie positive (10 000m²) pour accueillir son équipe de R & D.

GPSEA compte de multiples projets d’envergure pour favoriser la R&D sur son territoire. En matière de santé, le dernier en date est l’aménagement d’un incubateur qui ouvrira ses portes en septembre. A deux pas de l’hôpital Henri Mondor, de la faculté de médecine et de la pépinière d’entreprises Bio&D dédiée aux projets de R&D en santé, cet lieu accueillera les porteurs de projets innovants.  

Avec l’implantation de la Fédération Française du Handball et son centre d’entrainement, un cluster de l’économie du sport, vitrine de l’application sport – santé – économie et de sa dimension vertueuse pour le vivre ensemble, le bien-être et la création d’emplois, est en cours de montage. Son objectif : développer les synergies entre les entreprises, le vivier de compétence en santé et en éducation sportive de l’Université, les incubateurs et terrains d’expérimentation et les centres R&D.

Un travail partenarial engagé

Né de la volonté de valoriser les ressources de ce territoire et d’accroitre les collaborations, un collectif travaille depuis quelques mois à la structuration de la filière santé sur GPSEA autour du triptyque qui en fait toute sa reconnaissance : santé, société, environnement.

Transition énergétique, vulnérabilités, nouvelles pratiques de mobilité, évolution des régimes alimentaires, la santé au travail, etc., Grand Paris Sud Est Avenir et ses partenaires entendent contribuer aux réponses apportées à ces transformations de notre société.