Médiathèques / Conditions d'accès Assainissement / Contrôle de conformité

Les stratégies

Transition énergétique et climat

Grand Paris Sud Est Avenir se mobilise face au défi
du changement climatique et de la transition énergétique
avec son Plan Climat Air Energie Territorial.

Le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) a été construit avec l’ensemble des communes du Territoire ainsi que des acteurs et partenaires :  collectivités, institutions, Observatoire Économique, Social et Environnemental, gestionnaires de réseaux, bailleurs, associations, entreprises et citoyens, … L’Agence de l’Énergie du Val-de-Marne, le Cluster Eau-Milieux-Sols et Airparif y ont également contribué.

Les éléments de diagnostic

Dans un 1er temps, un diagnostic a été réalisé en interne et a permis de faire ressortir les principaux atouts du Territoire :

Énergie

Les consommations énergétiques de GPSEA sont en baisse : -13,5% entre 2005 et 2015, malgré une augmentation de la population de 0,6% par an.

Le gaz naturel est la principale source d’énergie utilisée (46%) puis viennent l’électricité, le chauffage urbain, le fioul et le bois.

Le secteur résidentiel (logements) constitue le 1er consommateur d’énergie (49% des consommations totales), puis viennent le secteur tertiaire, les transports, l’industrie et l’agriculture.

100% de l’énergie produite par GPSEA est renouvelable et provient de la géothermie, de la biomasse ou encore de la récupération de la chaleur du centre de traitement et de valorisation des déchets.

Les réseaux de chaleur présents sur 6 villes (Alfortville, Bonneuil-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Créteil, Limeil-Brévannes et Sucy-en-Brie) permettent de chauffer et d’alimenter en eau chaude près de 52 000 logements.

Air

Les émissions de gaz à effet de serre sont en baisse de 19% entre 2005 et 2015. Elles sont essentiellement liées aux secteurs résidentiels et aux transports routiers.

La qualité de l’air est plutôt meilleure que le reste de la région parisienne. Les émissions de polluants atmosphériques sont aussi en baisse depuis 2000.

La voiture reste le 1er mode de transport utilisé dans les mobilités professionnelles.

Climat

GPSEA présente une grande diversité : un tissu urbain dense côtoie des espaces agricoles et forestiers, dont la valorisation constitue un défi pour notre territoire.
Cette diversité géographique s’accompagne d’une vulnérabilité aux effets du changement climatique, en particulier du fait des sols argileux exposés à des phénomènes de retrait-gonflement. Cette vulnérabilité concerne également les inondations par crue ou débordement.

Autres constats

  • Un territoire riche en milieux naturels et terres agricoles
  • Une ambition d’aménager un territoire durable, en concevant des projets équilibrés qui répondant à la diversité des paysages et aux besoins des habitants
  • Une production de déchets en baisse et inférieure à celle du reste de la région parisienne.

Deux films ont été réalisés pour expliquer les enjeux : www.sudestavenir.fr/videos

Les ambitions du Plan Climat

Le projet de Plan Climat 2019-2025 a été adopté par le Conseil de Territoire du 2 octobre 2019. Il formalise l’engagement de GPSEA en matière de transition énergétique, d’atténuation et d’adaptation au changement climatique et d’amélioration de la qualité de l’air, en cohérence avec l’Accord de Paris.

Il porte sur 5 volets : climat, air, énergie, économie durable et circulaire, éco-exemplarité de la collectivité.

Les 50 actions proposées s’articulent autour des ambitions suivantes :

Energie

  • Participer à la massification de la rénovation des logements
  • Augmenter la production d’énergie renouvelable et de récupération
  • Tendre vers la neutralité carbone d’ici 2050.

Air

  • Préserver la qualité de l’air en favorisant les déplacements propres et collectifs.

Climat

  • Aménager un territoire durable avec des projets exemplaires, innovants et ambitieux
  • Accroître la résilience du territoire face aux effets du changement climatique, notamment en matière d’eau et d’assainissement
  • Préserver les espaces naturels et le cadre de vie.

Économie durable

  • Tendre vers une réduction des déchets
  • Favoriser une agriculture saine de proximité.

Eco-exemplarité

  • Être une collectivité exemplaire
  • Diffuser une culture autour des enjeux climatiques pour faire changer les comportements.

Le Plan Climat fera l’objet d’une évaluation permettant de mesurer les progrès réalisés.