Conservatoires / Inscriptions Médiathèques / Conditions d'accès Assainissement / Contrôle de conformité Déchèteries Sucy-La Queue-en-Brie / RDV

Actualités

Le vélo, un mode de déplacement écologique et économique

Mode de déplacement écologique et économique, le vélo présente de multiples avantages : souplesse, liberté, rapidité, santé et distanciation physique !

7 bonnes raisons pour aller au travail à vélo

  1. Je respecte la distanciation physique
  2. Où je veux, quand je veux !
    Se déplacer à vélo, c’est plus facile qu’en voiture et je n’ai pas de problème pour stationner.
  3. Les embouteillages ? A vélo, je ne connais pas …
    Qu’il y ait du trafic ou non, je circule facilement en ville.
  4. Pour tous les budgets !
    4 pleins d’essence = un vélo neuf
  5. Je garde la forme
    Le vélo, c’est bon pour la santé en faisant chaque jour de l’activité physique.
  6. Pédaler, ça détend !
  7. J’ai un meilleur bilan carbone.

Les droits et devoirs des cyclistes

Les cyclistes, comme tous les usagers de la route, ont des droits et des devoirs.

Les pistes cyclables sont obligatoires pour les vélos uniquement si elles sont indiquées d’un panneau rond et elles sont conseillées uniquement lorsque le panneau est carré.

Les cyclistes sont des usagers de la route et doivent donc respecter les feux tricolores. Ils ne sont donc pas autorisés à franchir un feu rouge, sous peine d’être sanctionnés. Aux abords de certains feux tricolores, les cyclistes disposent d’un sas-vélos afin qu’ils puissent se positionner devant les autres usagers.

Dès lors qu’il n’y a pas de pistes cyclables, les cyclistes peuvent circuler sur la route comme les autres usagers motorisés. Toutefois, en roulant sur la chaussée, ils doivent respecter certaines règles. Ils doivent rouler le plus à droite possible afin de faciliter le passage des automobilistes.

Et sont-ils autorisés sur les trottoirs ?
Oui, à la seule condition de tenir leur vélo en main et de marcher à côté. Seuls les enfants âgés de moins de 8 ans ont le droit de rouler sur les trottoirs et zones piétonnes.

Qu’en est-il des zones piétonnes ou zones de rencontre alors ?
Les cyclistes sont autorisés à rouler en respectant une allure lente (au pas) et e accordant la priorité aux piétons.

Il existe également d’autres règles spécifiques comme les sens interdits. Les cyclistes peuvent rouler à double sens dans une rue en sens interdit, dès lors qu’un panneau le précise et qu’un aménagement est tracé au sol.

Quelques conseils pour assurer ma sécurité et celle des autres

  • Je roule sur les aménagements cyclables. Je respecte les marques au sol et les feux tricolores.
  • J’avertis de mon changement de direction en tendant le bras.
  • Je laisse la priorité aux piétons.
  • Je porte un casque : il réduit de 85% le risque de traumatisme crânien, en cas d’accident.
  • Je surveille l’état des pneus de mon vélo : un pneu usé ou mal gonflé tient moins bien la route et crève beaucoup plus facilement.
  • Je porte de préférence des vêtements de couleur claire ou, mieux, un dispositif rétro réfléchissant, pour être davantage visible de nuit.
  • Je suis particulièrement vigilant en cas d’intempérie (coups de vent, pluie, neige, brouillard, …).

Rappel sur les trottinettes électriques

La trottinette électrique est interdite sur les trottoirs.

En agglomération, vous devez circuler sur les pistes cyclables ou à défaut sur les chaussées dont la vitesse maximale autorisée est de 50km/h.
Hors agglomération, uniquement sur les pistes cyclables ou voies vertes.