Conservatoires / Inscriptions Médiathèques / Conditions d'accès Assainissement / Contrôle de conformité Déchèteries Sucy-La Queue-en-Brie / RDV

Actualités

Maison de la Nature de Périgny-sur-Yerres, l’effort d’innovation récompensé !

La réhabilitation de la Maison de la Nature à Périgny-sur-Yerres fait partie des grands projets que porte Grand Paris Sud Est Avenir (GPSEA).
Le démarrage des études a commencé en mars 2019 et GPSEA a souhaité inscrire ce projet dans une démarche de performance environnementale supérieure à la réglementation : la démarche BDF (Bâtiments durables franciliens), s’inscrivant par ailleurs dans les objectifs du Plan Climat Air Énergie du Territoire. GPSEA vient d’obtenir la distinction Argent pour la phase conception de son opération, le premier territoire de la métropole du Grand Paris à obtenir ce niveau.

Ce dispositif récent (il date de 2017) repose sur le réseau Ekopolis qui rassemble de nombreux partenaires institutionnels (État, Région, Ademe…) et des professionnels franciliens. Il accompagne et évalue les opérations de construction ou de réhabilitation durables. Cette démarche innovante constitue aussi un espace d’échanges et d’apprentissage et permet de fixer un niveau d’ambitions, des objectifs et de suivre leur mise en œuvre tout au long du projet.

Le réseau Ekopolis met à disposition du maitre d’œuvre un support technique continu. Des recommandations sont apportées par une commission interprofessionnelle mobilisée aux 3 étapes de l’opération (la conception, la réalisation et la mise en œuvre).

C’est dans ce cadre général que GPSEA a été distingué et a reçu le 21 novembre dernier le classement Argent de son projet de réhabilitation de la Maison de la Nature à Issy-les-Moulineaux en présence des représentants du territoire, de la ville de Périgny-sur-Yerres et de l’équipe de la maitrise d’œuvre (Agence d’Architecture Véronique Jandelle et le Bureau d’études 7 Vents).

L’opération a obtenu 77 points sur 100 soit le niveau argent, 3ème niveau sur 4, à 3 points de l’or !

GPSEA devient ainsi le premier territoire à recevoir ce niveau de distinction.

Dans sa phase de conception, le projet a été distingué au regard de plusieurs enjeux et bonnes pratiques comme par exemple la dynamisation de l’agro-tourisme du secteur, la qualité des échanges entre le maître d’ouvrage et les utilisateurs la gestion paysagère de toutes les pluies par infiltration, la gestion des eaux usées par phytoépuration, le niveau élevé de la gestion thermique (objectif atteindre le niveau BBC Effinergie Rénovation), les choix de construction (ossature en bois des murs remplis de paille par exemple) …

Tout concourt à faire de ce futur bâtiment un exemple en matière de durabilité, offrant un faible coût d’exploitation et de maintenance.

La prochaine étape est la consultation des entreprises et l’attribution des marchés de travaux prévues au 1er semestre 2020  pour un début de chantier en septembre 2020.