Actualités

OMMIC, une PME industrielle de pointe en plein développement

Créée en 2000 à Limeil-Brévannes par un essaimage de la société Philips, OMMIC est une entreprise industrielle de pointe spécialisée dans les semi-conducteurs III-V. Ces matériaux semi-conducteurs sont à la base des composants électroniques qui entrent dans un nombre croissant d’objets de la vie quotidienne, comme le matériel informatique et télécom (pas de téléphone 5G sans eux) ou les automobiles de demain (voitures autonomes). Les semi-conducteurs fabriqués par OMMIC trouvent donc des applications dans les télécoms (émetteurs-récepteurs) et dans l’automobile mais également dans le spatial (satellites d’observation, communication par satellite), le militaire ou la sécurité (radars, brouillage).

En 2017, OMMIC a inauguré sur son site de Limeil-Brévannes une nouvelle ligne de production pour les semi-conducteurs des antennes mobiles de demain. Ces puces en nitrure de gallium (GaN) sur plaquettes en silicium de 150 mm de diamètre feront d’OMMIC un acteur majeur du déploiement de la 5G. Cette cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile permettra de bénéficier de débits de télécommunication mobile jusqu’à 100 fois plus rapides que la 4G.

Cet investissement de 12 millions d’euros s’est accompagné du recrutement de plus de 40 nouveaux salariés en trois ans. Il offre désormais à OMMIC une capacité de production de 2 millions de puces par an. L’entreprise trouve sur le territoire des conditions qui favorisent son développement : « GPSEA est un territoire attractif, confirme Fabien ROBERT, Directeur Général d’OMMIC. Cela est dû à sa proximité de Paris ainsi que des deux aéroports internationaux franciliens, entre autres. D’autre part, il y a une plus grande facilité de recrutement grâce à ses réseaux de transports denses qui continuent de se développer, avec la construction d’un téléphérique qui passera par Limeil-Brévannes (Câble A – Téléval) ».

Les objectifs d’OMMIC dans les années à venir : intégrer le trio de tête des fabricants de semi-conducteurs III-V, atteindre les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2023 et construire une troisième ligne de production pour doubler la capacité du site de Limeil-Brévannes. Cela s’accompagnera de nouveaux recrutements, notamment sur des profils de techniciens.

OMMIC pourra compter sur le territoire pour l’accompagner dans ses projets de développement.

Plus d’informations sur www.ommic.com

Retrouvez toute l’actualité d’OMMIC sur les réseaux sociaux :

@Ommic
@Ommic