Actualités

GPSEA lance son Projet Alimentaire Territorial

Grand Paris Sud Est Avenir a lancé l’élaboration de son plan climat-air-énergie territorial (PCAET), véritable projet de transition écologique, économique et durable qui porte sur cinq axes : l’énergie, le climat, la qualité de l’air, l’économie durable et l’éco-exemplarité de la collectivité.
Compte-tenu des singularités que présente notre Territoire au sein de la Métropole du Grand Paris, en matière d’alimentation et d’agriculture, nous sommes maintenant engagé dans l’élaboration de notre projet alimentaire territorial (PAT), puisque GPSEA peut être considéré en partie comme bassin alimentaire de la Métropole avec des espaces agricoles en activité représentent 80% du total métropolitain.
Ainsi, notre PAT visera à donner un cadre stratégique et opérationnel à des actions répondant à des enjeux sociaux, environnementaux, économiques et de santé et constituera le volet agriculture – alimentation du PCAET.

Qu’est-ce qu’un PAT ?

Un Projet Alimentaire Territorial consiste à établir un état des lieux de la production agricole et alimentaire locale pour mettre en œuvre des actions concrètes ayant un impact sur les comportements et les besoins alimentaires individuels et collectifs. Il vise à rapprocher les producteurs, transformateurs, distributeurs, collectivités territoriales et consommateurs pour développer l’agriculture et la qualité de l’alimentation sur un territoire.

Quels sont les enjeux ?

A ce stade, 3 enjeux principaux sont identifiés :

  • Structurer et consolider les filières, approfondir la synergie entre l’offre et la demande, favoriser l’installation d’agriculteurs, préserver les espaces agricoles et les paysages ;
  • Développer les circuits alimentaires de proximité, favoriser une agriculture durable
  • Et sensibiliser à une alimentation saine et de proximité, toutes générations confondues

Qui est concerné ?

Le PAT est élaboré de manière concertée avec l’ensemble des acteurs du Territoire :

  • Les agriculteurs et producteurs locaux
  • Les collectivités et services de l’Etat
  • Les organismes d’appui et de recherches agroalimentaire et de distribution
  • Les acteurs de l’économie sociale et solidaire
  • Les financeurs
  • Et enfin et surtout la société civile

Le PAT concerne les sujets liés à l’alimentation et l’agriculture, mais pas uniquement. Il permet aussi d’aborder la santé, l’environnement, l’urbanisme et le patrimoine.

L’alimentation figure parmi les préoccupations citoyennes émergentes à l’échelle nationale, l’Ile de France n’échappe pas à cette tendance. De nombreuses initiatives sont déjà engagées sur notre Territoire pour consommer plus durable et plus responsable, en valorisant les produits locaux et respectueux de l’environnement.
Dès l’année prochaine, le PAT de GPSEA prendra la forme d’un plan d’action dont l’objectif sera d’agir efficacement et collectivement pour une alimentation plus durable.