Actualités

GPSEA, catalyseur de solutions pour l’insertion professionnelle des habitants du territoire éloignés de l’emploi

Avec un budget de 1,5 M€ consacré aux actions en faveur de l’insertion professionnelle, Grand Paris Sud Est Avenir s’engage fortement pour un territoire plus inclusif et solidaire. GPSEA soutient un réseau de partenaires et coordonne les acteurs locaux pour s’adapter à la diversité des situations rencontrées par les habitants en recherche d’emploi.

Sur l’ensemble des communes du territoire, GPSEA travaille à mettre en réseau les acteurs de proximité qui œuvrent auprès de ces publics : missions locales pour l’emploi des jeunes, école de la 2ème chance, conseillers insertion du PLIE (plan local pour l’insertion et l’emploi), agences Pôle emploi, structures d’insertion par l’activité économique, espace emploi du Plateau Briard (service territorial permettant de pallier à la problématique d’éloignement géographique de ce secteur), services emploi municipaux…

Chiffres clefs :
– 1,5 M€ de crédits pour l’insertion
– 10 000 bénéficiaires
– 180 000 heures d’insertion réalisées dans le cadre des chantiers du Grand Paris Express

GPSEA cherche également à prendre en compte les spécificités des bénéficiaires : certains ont à surmonter des freins à l’emploi comme le manque de mobilité, qui peut être résolu via le recours à la plateforme « bougez vers l’emploi » ou aux ateliers animés par la RATP avec laquelle GPSEA a signé une convention de partenariat. D’autres ne sont pas accompagnés car ils ne connaissent pas les dispositifs ou ne les jugent pas efficaces. C’est alors aux acteurs de l’emploi d’aller vers ces publics dits « invisibles » afin de les repérer, les remobiliser et leur proposer des solutions. C’est tout le sens des missions de la référente de parcours d’insertion récemment recrutée par GPSEA pour mener, dans le cadre du plan régional d’insertion pour la jeunesse (PRIJ), cette démarche expérimentale innovante dans le quartier du Mont Mesly à Créteil.

Les achats publics et les marchés de travaux constituent un autre levier pour développer les opportunités d’emploi : dans les marchés publics, des clauses sociales permettent de réserver une partie des heures de travail à des publics en insertion. GPSEA est chargé de faciliter la mise en œuvre de ces clauses. C’est notamment le cas dans les chantiers du Grand Paris Express, où 180 000 heures d’insertion ont déjà été réalisées (sur un objectif de 240 000 heures), ou dans ceux, à venir, des nouveaux projets de renouvellement urbain (NPRU), pour lesquels 235 000 heures d’insertion sont prévues. Cette démarche est également promue dans les propres marchés de GPSEA, en témoigne l’adoption fin 2019 par le Conseil de territoire d’une charte des achats socialement responsables à laquelle les communes se sont associées.

Enfin, GPSEA entend mieux identifier les besoins en recrutement des entreprises locales pour mieux y répondre. Cela peut se faire ponctuellement à l’occasion des manifestations emploi co-organisées avec les communes sous différentes formes (forums, job-datings, sessions de recrutement, informations collectives sur les métiers…) ou à plus long terme en développant la gestion prévisionnelle des emplois et compétences territorialisée (GPECT), qui permet d’adapter les actions de formation et d’insertion aux métiers offrant les meilleures opportunités d’emploi durable.

Bref, GPSEA déploie sur le territoire une large palette de solutions pour les quelques 10 000 bénéficiaires des dispositifs d’insertion professionnelle qu’il anime ou soutient.